Hôpital Léon BérardHyèresCentre de rééducation
et rédaptation fonctionnelle

Accueil > Présentation > Historique

Présentation

Historique

Félix Mangini (1836-1902)

1897

En 1897, à l’initiative de Félix Mangini, est créée l’Œuvre Lyonnaise des Tuberculeux Indigents, reconnue d’utilité publique. Cette association va construire en trois ans, sur les conseils du Docteur Dumarest, le premier sanatorium français à Hauteville (Ain). La tuberculose était alors un véritable fléau en l’absence de traitements efficaces.


Félix Bérard (1903-1940)

1931

En 1931, un deuxième projet, élaboré avec le Docteur Félix Bérard, Chirurgien de l’Hôpital Renée Sabran (Hospices Civils de Lyon) à Giens dans le Var, est proposé à l’Œuvre Lyonnaise par son Président en exercice (de 1907 à 1956), le Professeur Léon Bérard, pionnier de la chirurgie thoracique et de la lutte anti-cancéreuse, également Chef de Service à l’Hôtel-Dieu de Lyon. Il s’agit de créer, à proximité du site de Giens, un établissement de cure hélio-marine pouvant accueillir des adolescents et adultes atteints de tuberculose osseuse, puisque l’Hôpital Renée Sabran, créé sur la presqu’île de Giens, n’accueillait alors que des enfants.


Léon Bérard (1870-1956)

1932

En 1932, achat de la Villa Sylvabelle à Hyères (actuellement Bâtiment Félix Bérard), puis financement de travaux de transformation et d’extension qui permettront d’ouvrir très rapidement, en 1934, un hôpital hélio-marin interdépartemental de 150 lits. Un an plus tard, achat d’un deuxième bâtiment, l’Hôtel Montclair, situé sur une propriété voisine, qui sera également rapidement transformé. La capacité du nouvel hôpital sera alors portée à 208 lits.

A la fin de l’année 1937, l’Hôpital Hélio-Marin Interdépartemental, situé face à la mer, dans une propriété de 17 hectares de pinède, disposera d’une capacité-lit totale de 370 lits.

Les combats de la Libération à Hyères causeront de graves dégâts à l’établissement. Les bâtiments et la propriété seront endommagés par les bombardements et incendies. Ce n’est que le 15 novembre 1945 que le Bâtiment Montclair peut accueillir à nouveau des hospitalisés ; les femmes et jeunes filles devront attendre le 15 avril 1946 pour réintégrer le Bâtiment Sylvabelle, auquel on donnera le nom du Docteur Félix Bérard décédé en novembre 1940.

Télécharger le Livret des éloges funèbres prononcées lors des obsèques de Léon Bérard


Jean Pila (1911-1984)

1960

Il faudra encore attendre une quinzaine d’années pour que l’établissement soit entièrement reconverti en Centre de Rééducation Fonctionnelle et s’oriente ainsi vers d’autres activités médicales.


Pierre Jeantet, Président du Conseil d’Administration depuis 1984

Aujourd'hui

L’Hôpital Léon Bérard est aujourd’hui un établissement de santé privé d'intérêt collectif (ESPIC) de 268 lits et places de Soins de Suite et Réadaptation pour adultes, autorisé à assurer des soins spécialisés au titre des quatre spécialités suivantes :

  • affections de l'appareil locomoteur,
  • affections du système nerveux,
  • affections cardio-vasculaires,
  • affections des brûlés.

Rechercher


© Hôpital Léon Bérard - Plan du site - Crédits - Nous contacter