Hôpital Léon BérardHyèresCentre de rééducation
et rédaptation fonctionnelle

Accueil > Hospitalisation > Hospitalisation de Jour > Admission HDJ

Hospitalisation

Admission HDJ

Demande d'admission / Hospitalisation de Jour SSR Cardio-Vasculaire

La demande d’admission doit être adressée au Secrétariat Médical de l'Unité d'Hospitalisation de Jour SSR Cardio-Vasculaire :

  • par courrier à l’adresse suivante : 
    Avenue du Docteur Marcel Armanet 
    CS 10121 – 83418 HYERES CEDEX
  • par fax au n° suivant : 04 94 38 19 15

par courriel à l'adresse suivante : hdj.cardio@leonberard.com

Adresser la demande par courrier, par fax ou par courriel.

Renseignements téléphoniques

Pour obtenir des renseignements en vue d'une admission dans l'Unité d'Hospitalisation de Jour SSR Cardio-Vasculaire, contacter le Secrétariat Médical au 04 94 38 19 27.


Heures d'ouverture du Secrétariat Médical

Le Secrétariat Médical est ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30.

Télécharger le formulaire de "Demande d'admission" / Hospitalisation de Jour SSR Cardio-Vasculaire

Télécharger le "Dépliant d'informations pré-admission en Hospitalisation de Jour SSR Cardio-Vasculaire"

Consultation de pré-admission en HDJ

Avant l’admission en Hôpital de Jour, les patients sont convoqués pour une consultation médicale auprès du Cardiologue du Service. En effet, cette consultation vise à identifier plus précisément les besoins de prise en charge en tenant compte aussi de la distance quotidienne à parcourir entre le domicile et l’Hôpital Léon Bérard (qui ne doit pas être trop longue) et du nombre de places disponibles dans l’Unité d’Hospitalisation de Jour.

Si le Médecin, en accord avec le patient, valide l’admission en Hôpital de Jour, il sera ensuite convoqué pour une prise en charge en Hospitalisation de Jour.

Pour la consultation de pré-admission, les patients doivent veiller à apporter leur dossier médical (ordonnances médicales en cours et validées par la Pharmacie de ville, résultats des derniers examens, comptes-rendus médicaux, le cas échéant compte-rendu opératoire ou compte-rendu de coronarographie).

 

Bilan d'admission

Le premier jour de l'admission en Hospitalisation de Jour est consacré à un bilan d’entrée. Les patients doivent donc se presenter à jeun.

Lors de l'arrivée dans l’établissement, les patients doivent se présenter au Bureau des Admissions à partir de 8h15 munis de leur Carte Vitale, de leur Carte Mutuelle et d’une pièce d’identité (CNI, Passeport, Titre de Séjour…).

Ils sont ensuite attendus à 8h30 à jeun dans l’Unité d’Hospitalisation de Jour. Ils seront accueillis par la Secrétaire Médicale à qui ils remettront les étiquettes qui leur auront été confiées par les Agents du Bureau des Admissions.

A l’issue de la prise de sang, un petit-déjeuner leur sera proposé et ils pourront prendre les médicaments du matin.

Le premier jour de venue, consacré au bilan d’admission, et afin de garantir la continuité du traitement, les patients doivent apporter de leur domicile les médicaments dans leur boîte pour la prise du matin et du midi, ainsi que l’ordonnance correspondante validée par la Pharmacie de ville. Le jour du bilan d’admission la prise du traitement du matin intervient après la prise de sang à jeun.

Les protocoles de la réhabilitation cardiologique tiennent compte de différents critères comme l'âge, la condition physique, la profession… et s’appuient sur des données cliniques et para-cliniques obtenues par la réalisation de différents examens :

  • une prise de sang à jeun,
  • un électrocardiogramme,
  • la mesure des différentes constantes (tension artérielle, pouls, poids, taille…),
  • la mesure de la VOP (vitesse de l’onde de pouls),
  • un test de marche,
  • un examen par le Cardiologue suivi d’une écho-cardiographie,
  • une épreuve d’effort,
  • un diagnostic infirmier d’éducation thérapeutique.

Ce bilan a pour objectif de préciser les conditions de prise en charge en Hôpital de Jour et de définir le projet thérapeutique de chaque patient, avec détermination d’un nombre total de séances, d’un nombre de venues par semaine (2 ou 3), et des plages horaires.

Prise en charge des frais d'hospitalisation

Frais de séjour

Certaines formalités administratives sont indispensables pour la prise en charge des frais d’hospitalisation.

Dès l’arrivée à l’Hôpital, le patient doit se présenter au Bureau des Admissions muni d’une pièce d’identité (Carte Nationale d'Identité, Passeport, Carte de Séjour) en cours de validité et des documents indiqués ci-après, qui varient selon sa situation personnelle :

Assuré social

Carte vitale mise à jour ou attestation de carte vitale en cours de validité

Mutualiste

Carte de Mutuelle ou prise en charge

Bénéficiaire CMU de base

Attestation de prise en charge

Bénéficiaire CMU complémentaire

Attestation de prise en charge

Ancien combattant – Victime de guerre – Art. L-115

Carnet de soins gratuits

Accidenté du travail

Volet 2 de la Feuille d’Accident du Travail délivré par l’Employeur

Ressortissant de l’Union Européenne

Carte Européenne d'Assurance-Maladie (CEAM)

Etranger hors Union Européenne

Provision sur les frais d’hospitalisation à verser à l’entrée


Ticket modérateur

Le ticket-modérateur, qui correspond à la part non prise en charge par l’organisme de Sécurité Sociale (en général 20 % du prix de journée), sera facturé au patient en fin de séjour ou en cours de séjour pour une hospitalisation supérieure à 30 jours (possibilité de prise en charge par la Mutuelle).

Cas de prise en charge à 100 % :

  • à partir du 31e jour d’hospitalisation,
  • affection de longue durée (ALD) si le séjour est en rapport avec l’affection,
  • titulaires d’une pension d’invalidité, d’une pension de veuf ou veuve invalide, d’une pension vieillesse qui a remplacé la pension d’invalidité, ou d’une pension militaire,
  • assurés du régime d’Alsace-Moselle.

Forfait actes lourds

Conformément aux dispositions du Décret n° 2018-1257 du 27 décembre 2018, relatif à la participation de l’assuré aux frais liés à divers actes et prestations, la participation forfaitaire s'élève à 24 euros à compter du 1er janvier 2019.

Les actes concernés par la participation forfaitaire de 24 euros :

La participation forfaitaire de 24 euros s'applique :

  • aux actes dont le tarif est supérieur ou égal à 120 euros, ou ayant un coefficient supérieur ou égal à 60, qu'ils soient pratiqués en cabinet de ville, dans un centre de santé, ou dans un établissement de santé (hôpital, clinique) dans le cadre de consultations externes ;
  • aux frais d'une hospitalisation en établissement de santé (hôpital, clinique), y compris en hospitalisation à domicile (HAD), au cours de laquelle est effectué un acte thérapeutique ou diagnostique dont le tarif est supérieur ou égal à 120 euros ou ayant un coefficient égal ou supérieur à 60 ;
  • aux frais d'une hospitalisation consécutive à une hospitalisation répondant aux conditions mentionnées ci-dessus et en lien direct avec elle.

Cas particuliers :

  • Lorsque plusieurs actes sont effectués par le même praticien au cours d'une même consultation, leurs tarifs et/ou leurs coefficients peuvent se cumuler. La participation forfaitaire de 24 euros s'applique dès lors que le tarif résultant de ce cumul est supérieur ou égal à 120 euros ou que le coefficient résultant de ce cumul est supérieur ou égal à 60.
  • Lorsque plusieurs actes d'un tarif supérieur ou égal à 120 euros, ou ayant un coefficient supérieur ou égal à 60, sont effectués par le même praticien au cours d'une même consultation, la participation forfaitaire de 24 euros ne s'applique qu'une seule fois.
  • En cas d'hospitalisation (à l'hôpital ou en clinique), lorsqu’un ou plusieurs actes d'un tarif supérieur ou égal à 120 euros, ou ayant un coefficient supérieur ou égal à 60, sont effectués pendant le séjour, la participation forfaitaire de 24 euros ne s'applique qu'une seule fois par séjour, pour l'ensemble des frais d'hospitalisation.
  • La Mutuelle ou la Complémentaire Santé peut, éventuellement, prendre en charge la participation forfaitaire de 24 euros si le contrat souscrit le prévoit.
  • Les bénéficiaires de la CMU Complémentaire ou de l'Aide au paiement d'une Complémentaire Santé (ACS), les personnes ayant souscrit un des contrats de Complémentaire Santé sélectionnés au titre de l'ACS, les bénéficiaires de l'Aide Médicale de l'État (AME), et les bénéficiaires du régime d'Alsace-Moselle, n’ont pas à régler la participation forfaitaire de 24 euros.

Les actes non concernés par la participation forfaitaire de 24 euros :

Certains actes et certains frais ne rentrent pas dans le champ d'application de la participation forfaitaire de 24 euros et sont pris en charge à 100 %. Il s'agit notamment :

  • des actes de radiodiagnostic, d'imagerie par résonance magnétique, de scanographie, de scintigraphie ou de tomographie à émission de positons, d'un tarif supérieur ou égal à 120 euros, ou ayant un coefficient supérieur ou égal à 60 ;
  • des frais de transport d'urgence, en cas d'hospitalisation au cours de laquelle est effectué un acte dont le tarif est supérieur ou égal à 120 euros, ou ayant un coefficient supérieur ou égal à 60, ainsi que les frais de transport en cas d'hospitalisation consécutive et en lien direct avec la première hospitalisation au cours de laquelle a été effectuée un acte dont le tarif est supérieur ou égal à 120 euros, ou ayant un coefficient supérieur ou égal à 60 ;
  • des frais de transport entre les deux établissements ou, en cas d'hospitalisation à domicile, entre l'établissement et le domicile ;
  • des frais d'hospitalisation à partir du 31e jour d'hospitalisation consécutif.

Les personnes exonérées

Les personnes qui bénéficient d'une prise en charge à 100 % en raison de leur situation ou de leur état de santé sont exonérées de la participation forfaitaire de 24 euros, notamment :

  • les personnes titulaires d'une pension d'invalidité ou d'une pension de vieillesse substituée à une pension d'invalidité ;
  • les personnes titulaires d'une pension de réversion, atteintes d'une invalidité permanente et qui remplissent les conditions d'ouverture de droit à une pension d'invalidité ;
  • les personnes titulaires d'une pension d'invalidité et âgées de plus de 60 ans qui continuent d'exercer une activité professionnelle et ont refusé la transformation de leur pension d'invalidité en pension vieillesse ;
  • les personnes titulaires d'une pension militaire (malades ou blessés de guerre) ;
  • les personnes titulaires d'une allocation de solidarité aux personnes âgées ;
  • les personnes titulaires d'une rente accident du travail - maladie professionnelle d'un taux égal ou supérieur à 66,66 % et leurs ayants-droit ;
  • les personnes prises en charge au titre d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle, pour les actes, soins et traitements en rapport avec l'accident du travail ou la maladie professionnelle ;
  • les femmes enceintes à partir du 6e mois de grossesse jusqu'à 12 jours après leur accouchement ;
  • les nouveau-nés, pour les frais d'hospitalisation ou les soins en établissement de santé pendant les 30 jours qui suivent leur naissance ;
  • les personnes hospitalisées, pour les frais d'hospitalisation à partir du 31e jour d'hospitalisation consécutif ;
  • les enfants et adolescents mineurs victimes de sévices sexuels, pour les actes, soins et traitements consécutifs aux sévices sexuels dont ils ont été victimes ;
  • les personnes prises en charge au titre d'une affection de longue durée exonérante, pour les actes, soins et traitements en rapport avec cette affection et qui sont mentionnés sur le protocole de soins ;
  • les personnes prises en charge au titre du diagnostic et du traitement de la stérilité, pour les actes, soins et traitements nécessaires, y compris l'insémination artificielle.

La participation forfaitaire de 24 € est réglée directement par le patient au Bureau des Admissions. La Mutuelle ou la Complémentaire Santé peut, éventuellement, prendre en charge la participation forfaitaire de 24 €.


Pour un patient non assuré social 

Une provision financière, dont le montant est fonction de la durée prévisionnelle du séjour, sera demandée à l'arrivée. Elle sera renouvelée si nécessaire en cours de séjour.

Informations sur les prix de journée et autres tarifs applicables

Tarifs des prestations de l'activité hospitalière

Par Arrêté de Monsieur le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé, les tarifs journaliers de prestations sont fixés comme suit :

Hospitalisation complète

Prix de Journée Rééducation Fonctionnelle 299,00 €
Prix de Journée Réhabilitation des Brûlés 336,00 €

Hospitalisation incomplète

Séance HDJ cardio-vasculaire 275,00 €
   
TCA Bilan uro-dynamique en ambulatoire 252,00 €
TCA Séance de traitement de la spasticité par injection de toxine botulinique 252,00 €
TCA Bilan d'isocinétisme et prise en charge de rééducation 252,00 €
TCA Prise d'empreinte et suivi de patients brûlés 252,00 €
TCA Appareillage de patients brûlés avec remise d'orthèse
après prise d'empreinte numérique
252,00 €
TCA Appareillage et suivi d'amputation 252,00 €
TCA Réhabilitation et suivi de la fonction myocardique 
(échographie, épreuve d'effort, éducation thérapeutique)
252,00

Forfait actes lourds

En application du Décret n° 2018-1257 du 27 décembre 2018, une participation forfaitaire est éventuellement facturée en fin de séjour dans les conditions réglementairement prévues (sauf cas d’exonération). Elle ne s’applique qu’une seule fois par séjour et elle est fixée à : 24,00 €

(Possibilité de prise en charge par la Mutuelle)

Internet

Connexion à la semaine (1) 7,00 €
Prêt de câble antivol pour ordinateur portable (caution) (2) 25,00 €
(1) Ouverture de connexion à effectuer auprès du Standard-Accueil, dans le hall du rez-de-chaussée du Bâtiment Montclair
(2) Caution non encaissée, restituée sauf en cas de non-restitution du matériel

 

Rechercher


© Hôpital Léon Bérard - Plan du site - Crédits - Nous contacter